En route avec le Spin 360 !

Sur le blog, je parle souvent de petit équipement bébé, mais j’aime aussi vous parler du gros matériel de puériculture qui nous accompagne, parce que je sais à quel point on se pose tous des questions quant au choix de tel ou tel produit, ou de telle ou telle marque… J’ai beau travailler dans cette branche, je ne compte pas mes heures à décrypter les étiquettes en magasins physiques ou bien à comparer sur Internet. Après la poussette, l’achat du siège-auto reste sans doute le plus important, à part si l’on se déplace uniquement en transports en commun. Parce qu’il touche directement à la sécurité de son enfant, son choix est crucial mais clairement, vers lequel se diriger quand on n’y connaît absolument rien ? Si vous vous interrogez, alors je ne saurai pas mieux vous répondre que d’aller consulter le site Securange, le meilleur guide technique en la matière. En revanche, vous parler de notre expérience, ça, je peux le faire !

Siège auto Spin 360 Joie

De notre côté et parce que nous utilisons tous les deux quotidiennement la route pour emmener et récupérer Tom chez la nounou, nous n’avons pas eu d’autre choix que d’installer un siège-auto dans chacune de nos voitures. Aujourd’hui, c’est celui de monsieur que je vais vous présenter, le Spin 360 (groupe 0+/1) de la marque Joie.

Le passage au siège-auto « de grand bébé »Siège auto Spin 360 Joie

Pour nos trajets en voiture, j’ai installé Tom dans son cosy jusqu’à ses 9 mois, jusqu’à ce que je le trouve vraiment trop serré à l’intérieur, sachant qu’en général, les cosys (également appelés sièges-auto groupe 0+) sont recommandés jusqu’à 10-13 kg. Bien plus que le repère du poids, il est conseillé d’arrêter d’utiliser le cosy lorsque la tête de bébé dépasse dépasse le bord supérieur de la coque. Je connais des mamans qui ont très peu utilisé de cosy (voire pas du tout en passant de la nacelle au siège-auto directement), d’autres qui comme moi l’ont utilisé longtemps… je pense aussi que cela dépend du modèle et le principal reste avant tout le confort de son enfant. Je me suis dirigée vers la marque Joie, que je connaissais déjà grâce à la poussette compacte Pact que je continue encore à utiliser. Plusieurs critères ont ensuite guidé mon choix quant au modèle en lui-même. Je vous détaille tout cela par la suite !

Le choix du dos à la route
Siège auto Spin 360 Joie

Parce que cela est recommandé le plus longtemps possible (jusqu’à 4 ans), la possibilité de positionner Tom dos à la route était pour moi le critère numéro 1. Je vous invite à consulter cette page du site Securange pour comprendre la réglementation liée à ce sujet. Visualiser les schémas et vidéos des différences entre les dommages corporels chez l’enfant installé en face à la route comparés au dos à la route m’a suffit à déterminer ce critère. Aujourd’hui, je n’ai aucun moyen de dire combien de temps Tom sera installé comme cela mais pour l’heure, faisons en sorte que cela dure encore quelques mois ! Le modèle Spin 360 est justement utilisable dos à la route de la naissance à 18 kg (4 ans environ) et face à la route de 9 à 18 kg (1-4 ans environ)

La rotation sur base Isofix
Siège auto Spin 360 Joie

Le second critère a été davantage d’ordre technique. Le but ? Que l’installation, en dos comme en face à la route, soit complètement facilitée et en cela, je trouve que la possibilité de pivoter le siège est déterminante. Car non, cette fonction n’est pas une caractéristique de tous les sièges. Comme son nom l’indique, le Spin 360 a fait de la rotation à 360° sa particularité. Moi qui n’ai pas cette fonction sur le siège-auto de ma voiture, je peux vous assurer qu’il s’agit d’un gros « plus », puisque l’on est en face de l’enfant lors de son installation. Pas besoin de se contorsionner pour le passage des bretelles, c’est tout simplement pratique, je n’aurais pas d’autre mot !

Siège auto Spin 360 Joie

Pour faire pivoter le siège, il suffit pour cela d’appuyer sur la poignée que vous voyez en bas sur la photo ci-dessus. C’est très simple, cela se fait d’une seule main et il n’y a aucune résistance qui pourrait gêner la manipulation. Même quand le siège-auto est bien positionné en dos à la route, on a quand même la place pour glisser la main afin d’appuyer sur le bouton permettant de le faire revenir vers nous.

Siège auto Spin 360 Joie

Le bouton du haut permet quant à lui d’incliner plus ou moins le siège, sachant qu’il existe 5 positions numérotées sur le côté. Pour notre part, Tom a toujours été dans la position la plus inclinée (soit la position 1), celle qui me paraît la mieux pour son confort. Néanmoins pour les avoir également testées, je trouve la différence avec les autres positions d’inclinaison pas forcément radicales.

Siège auto Spin 360 Joie

Parce qu’elle rend aussi la vie des parents beaucoup plus simple, la fixation sur base Isofix était également un critère… mais heureusement, la grande partie des modèles aujourd’hui sur le marché sont déjà dotés d’un support, comme ici pour le Spin 360. Encore faut-il avoir une voiture disposant de connecteurs et avant de faire le moindre achat, je conseille de vérifier !

Siège auto Spin 360 Joie

En gros, nul besoin de fixer la ceinture de sécurité autour du siège : la base Isofix équipée de sa jambe de force garantit la sécurité. La bonne fixation (ou non) de ce support est tout de suite visible grâce à la couleur que prend la barre au moment de l’installation. SI les deux connecteurs sont verts comme sur la photo ci-dessus, alors la fixation aux points d’ancrage est correcte. Pas besoin d’aller vérifier de l’autre côté du siège-auto si l’autre indicateur est à la bonne couleur, car s’il est vert d’un côté, il l’est aussi de l’autre.

Siège auto Spin 360 Joie

De même, tirée vers le bas jusqu’au sol, la jambe de force doit avoir son indicateur au vert.

La recommandation par le site SecurangeSiège auto Spin 360 Joie

Mais ce qui m’a vraiment décidée pour ce modèle, c’est sa très bonne place dans le classement établi par le site Securange (tableau comparatif ici), la référence en la matière. C’est tout récemment, en 2017, qu’une première session de crash-test d’organismes indépendants a été réalisée avec ce siège. « Bon en choc frontal / satisfaisant en choc latéral » : voici ce qui a été indiqué lors des résultats, et qui en fait aujourd’hui un des mieux répertoriés niveau sécurité.

L’expérience du Spin 360
Siège auto Spin 360 Joie

D’abord, côté praticité, le Spin 360 fait tout pour faciliter l’installation pour les parents. On peut par exemple insérer les clips des bretelles sur les côtés grâce à des languettes prévues à cet effet. Cela n’a l’air de rien comme cela, mais il n’y a rien de plus agaçant pour soi et pour son enfant que d’aller chercher les bretelles qui se sont coincées derrière son dos. Là, au moins, on installe bébé, son dos est bien plaqué contre le siège et hop, on récupère les bretelles sur les côtés. Au moment de le détacher, c’est une petite discipline à adopter, mais il vaut mieux refixer les bretelles de part et d’autre. Cela ne prend que quelques secondes !

Siège auto Spin 360 Joie

Le réglage des bretelles est quant à lui un coup à prendre ! Il faut appuyer sur un bouton situé sous la housse afin de les desserrer et tirer sur la languette pour les serrer. Alors les premières fois on tâtonne un peu, mais je trouve le mécanisme très intelligent. Elles sont équipées d’une mousse qui permet d’assurer un bon confort au épaules de l’enfant, surtout s’il s’endort en voiture. La fixation du harnais 5 point est commune à tous les sièges-auto.

Siège auto Spin 360 Joie

Parce qu’il convient aux bébés dès la naissance jusqu’à 4 ans, le siège est fourni avec un insert nouveau-né amovible. Une fois qu’il est trop serré dedans, il suffit de le retirer et d’ajuster la têtière évolutive, au fil des années. Sachant que j’ai installé Tom dès ses 10 mois dedans, je n’ai pas eu à utiliser ce rembourrage.

Vous l’aurez compris, je suis vraiment très satisfaite (et mon chéri aussi) de ce siège-auto facile d’utilisation, très confortable, fiable niveau sécurité et disponible sur le marché à un prix raisonnable. On le trouve en trois coloris (noir, gris et rouge) à 299€, sur Internet ou également en boutique physique. Si vous êtes comme moi et préférez vous déplacer en magasin pour ce type de produit, afin de mieux vous rendre compte « de la bête » en direct, alors on les trouve chez Orchestra (sauf rupture de stock je suppose. Ce n’est pas une entrée de gamme, ce n’est pas non plus le plus excessif mais c’est en tout cas celui que je recommande à tous les parents et que je vois d’ailleurs souvent sur Instagram.

Je sais que l’on se pose mille questions, je sais que l’on hésite alors j’espère vous avoir aidé à ma manière en vous informant des atouts de ce siège-auto qui pour moi compile tous les critères : le dos à la route possible juqu’aux 18 kilos de l’enfant ; la fixation Isofix ; la rotation ; le confort et la recommandation par Securange. Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les formuler en commentaire !

2 thoughts on “En route avec le Spin 360 !

  1. Merci de partager ton expérience sur ce siège auto. Je suis en pleine recherche sur le siège auto qui va bientôt nous accompagner. Ma fille est toujours dans son cosy. Il me semble plutôt changer le cosy lorsque la tête dépasse ou que lorsque le poids est atteint.

    1. Eh bien j’espère t’avoir aidée dans ton choix !
      N’hésite pas à regarder du côté de mon compte Instagram car lors du partage de l’article, des dizaines de maman ont validé ce choix ou bien ont évoqué d’autres modèles.
      bien à toi
      marylise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *