Whisbear, l’ourson ami des dodos

Aujourd’hui, pour changer un peu, je vais vous parler de sommeil et surtout… d’aide à l’endormissement. Car oui, nous les parents, ne sommes pas contre un coup de pouce à l’heure de la sieste ou du coucher et à chacun d’opter pour un rituel permettant à bébé de tomber dans les bras de Morphée. A la maison, nous avons adopté, il y a déjà deux mois de cela, un ourson répondant au nom de « Whisbear« , qui fait désormais partie intégrante des phases de dodo de Tom.

Ourson Whisbear bruits blancs

Son secret ? Il diffuse un bruit blanc bien apprécié des tout-petits, un « shhhhhhh » continu, qui a le don de faciliter rapidement la venue du sommeil. Il était inconcevable pour moi de ne pas vous en parler, d’autant plus que l’on m’a déjà demandé sur les réseaux sociaux si j’utilisais un tel dispositif et aujourd’hui, après deux mois de bons et loyaux services, je suis en mesure de vous en dire plus sur notre compagnon apaisant.

« Les bruits quoi ? »

Ourson Whisbear bruits blancs

Bien avant la naissance de Tom, j’avais déjà entendu parler des bruits blancs, à savoir des sons qui ont la particularité d’apaiser les tout-petits, tout simplement parce qu’il se rapprochent des bruits intra-utérins. Il s’agit notamment du bruit de l’aspirateur, du sèche-cheveux, de la pluie, du battement de cœur et du fameux « shhhhhh » que les parents chuchotent souvent aux bébés pour les calmer. Je ne les avais toutefois jamais « expérimentés » sur un bébé.

Ourson Whisbear bruits blancs

Dès ses premières semaines, alors que les angoisses du coucher nous menaient la vie dure, nous avons testé les bruits blancs avec Tom et avons remarqué que ceux-ci permettaient en effet de lui faire gagner le sommeil plus rapidement que d’ordinaire. On trouve sur YouTube des playlists assez longues consacrées à ce type de son, mais il faut utiliser son smartphone… voilà pourquoi je me suis mise en quête d’un substitut et c’est ainsi que l’ourson Whisbear a fait son apparition chez nous. Avant de se diriger vers ce type d’objet, je conseille quand même de « tester » l’effet des bruits blancs chez son bébé car je me dis que certains doivent y être plus sensibles que d’autres.

Un ami qui vous veut du bien

Ourson Whisbear bruits blancs

En Pologne, d’où il est originaire, l’ourson Whisbear a déjà conquis des milliers de parents. Auréolé de cinq trophées, il fait en effet partie dans ce pays de l’équipement indispensable à prévoir lors d’une naissance et peut être utilisé dès les premiers jours de vie.

Sitôt la peluche réceptionnée, je l’ai rapidement testée auprès de Tom et me suis assez vite fait une idée sur ses bienfaits, car c’est à l’heure de la sieste que celui-ci est le plus efficace, bien plus qu’au moment du coucher qui reste sensible. Lors de la courte sieste matinale ou lors de celle bien plus longue du début d’après-midi, le son « shhhhhhhhh » de l’ourson crée une atmosphère propice à l’endormissement. Il faut dire que les conditions sont alors réunies : en général, Tom est fatigué, repu suite à la prise de son biberon et bien au chaud sous sa couverture fétiche, la bien épaisse Dream blanket de la marque aden + anais. J’ai au départ été surprise par ce fameux et unique son car je m’attendais à quelque chose de plus doux, mais j’y suis maintenant habituée et j’ai moi aussi tendance à m’endormir en l’entendant. Une fois en marche, le Whisbear souffle pendant 40 minutes, avant de se mettre progressivement en veille.

Une technologie innovante et 0% d’ondes émises

Ourson Whisbear bruits blancs

Une chose est sûre : ce « chucheur », comme j’ai coutume de le nommer, est très facile d’utilisation. Pour preuve, le boîtier sonore ne dispose que d’un seul bouton ! Une courte pression permet d’activer le souffle, tandis qu’une pression longue permet de régler le niveau sonore. Rien ne sert d’ailleurs de mettre le son très fort. Même à son minimum, à condition que l’on soit dans un endroit calme, le « shhhhhhhhhh » fonctionne très bien. Ce boîtier s’insère facile à l’arrière de la tête de l’ourson que l’on peut refermer à l’aide d’un velcro. Le son est ainsi en quelque sorte « étouffé », voilà pourquoi il convient de bien régler le volume juste avant. Chose à savoir, cet ourson ne diffuse aucune onde et peut ainsi être posé à un mètre de bébé sans risque.

Côté innovation, le Whisbear est doté du mode « Cry sensor« , qui lui permet de se réactiver lorsqu’il est en veille, et ce au moindre bruit perçu dans la pièce où il se trouve. Le but est bien sûr de calmer bébé lorsque celui-ci fait un cauchemar, mais je peux vous dire que même un bruit de chaise ou un seul mot prononcé à voix haute suffit à le réactiver. Pas mal comme idée non ? Bien sûr, si l’on ne souhaite pas utiliser ce mode veille une fois les 40 minutes passées, il suffit d’appuyer une seule fois sur le bouton du boîtier sonore afin de l’éteindre.

Un vrai compagnon de route

Ourson Whisbear bruits blancs

Avec ses pattes avant et arrière aimantées, l’ourson peut facilement s’accrocher au lit à barreaux, au berceau, aux poignées du transat ou encore au cosy. J’ai pour ma part pris l’habitude de le tenir pas trop près de bébé, mais pas non plus trop éloigné, sachant que je ne mets jamais le son très fort.

Et l’avantage de ce diffuseur de bruits blancs réside aussi dans le fait que si l’on retire le boîtier sonore, l’enfant peut sans aucun risque se l’approprier comme peluche. Les oreilles et les pattes sont d’ailleurs constituées de matières froissées pensées pour l’éveil sensoriel, tandis que la douceur de l’ourson donne véritablement envie de lui faire un câlin.

Et chez vous, avez-vous opté pour un dispositif émetteur de bruits blancs et si oui, lequel ? Si ce n’est pas le cas, je ne peux que vous recommander d’adopter un Whisbear (trois coloris disponibles), sachant qu’il se commande directement sur le site de la marque, pour un tarif de 59€, ce qui correspond au prix de son « concurrent » sur ce marché, la peluche MyHummy que je ne connais pas du tout par ailleurs.

One comment Add yours
  1. Coucou !
    Ici c’est le MyHummy qui s’est attiré nos faveurs, ce qui m’a séduite étant la possibilité de choisir le bruit blanc favoris de bébé (il y en a 4 ou 5 au total il me semble). Et nous avons tout comme toi constaté qu’il apaisait notre puce et l’aidait à s’endormir.
    J’en profite pour te dire que j’adore ton blog et ton compte Insta, c’est un réel plaisir de te suivre au quotidien 🙂
    Plein de bisous à ta jolie petite famille.
    Leslie ( @_endleslie )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *