Bonne nuit mon tout-petit

Alors cet article, cela faisait longtemps que je voulais l’écrire, même si j’ai déjà eu l’occasion d’évoquer le sommeil de bébé dans cet article dédié à l’ourson Whisbear (qui continue de faire ses preuves à la maison, soit dit en passant !). Jusqu’à ses deux mois, le moment du coucher était le moment que je redoutais le plus. Des pleurs à n’en plus finir dès qu’on éteignait la lumière (même en laissant la veilleuse hein), des bruits de respiration qui m’alarmaient et me faisaient vérifier que tout allait bien toutes les 2 minutes… bref, le dodo était loin d’être gagné d’avance et comme beaucoup d’autres mamans, j’ai un peu tout essayé pour que bébé trouve facilement le sommeil.

Sommeil bébé

Ce que je vais dire tombe sous le sens, mais il n’y a pas de solution miracle, ce serait bien trop facile, mais au fil du temps, j’ai appris qu’il est indispensable d’observer son bébé afin de l’emmener au lit au bon moment. Ceci va de pair avec l’instauration d’un rituel, que nous avons pour notre part mis en place un peu avant avant les deux mois de Tom, quand il a commencé à dormir dans sa propre chambre en réalité. Une chose est sûre, quand on réussit à endormir son bébé sans qu’il n’y ait de crise, on se sent un peu comme Wonderwoman et je ne compte plus les danses de la joie réalisées devant la porte de sa chambre pour célébrer ce voyage vers Morphée. De notre équipement spécial dodo à mes trucs & astuces, je vous partage un peu de notre rituel et espère que mon vous aidera si le moment du sommeil est critique.

S’équiper…
Sommeil bébé

Pour tout vous dire, l’achat du lit bébé a été source de multiples péripéties à la maison ! J’ai d’abord craqué pour un lit œuf d’occasion, mais après montage, je me suis aperçue qu’il y avait un espace énorme entre les barreaux et le matelas, alors que ce dernier correspondait pourtant bien aux dimensions du lit. J’ai d’abord fermé les yeux sur ce « couac », parce que je voulais absolument un lit œuf évolutif et avais fait une belle affaire sur Le bon coin. Et puis la naissance de Tom approchant… je me suis mise à stresser quant à ce « vide », surtout après avoir lu partout qu’il était nécessaire que le matelas s’adapte parfaitement à la forme du lit. J’ai tellement stressé à ce sujet que j’ai préféré m’en séparer pour choisir un lit rectangulaire beaucoup plus standard. Après avoir eu pas mal de galères de livraison via le site Vertbaudet avec qui j’ai fini par annuler ma commande, mon choix s’est porté sur le modèle Gonatt (60 x 120 cm) du géant suédois. Son doux coloris gris clair s’accordant avec le reste de la chambre, la présence de trois tiroirs, la possibilité de fixer le sommier à deux hauteurs et enfin l’aspect évolutif du lit ont fini par me conquérir. Bien sûr il y a des modèles bien plus design, mais je n’étais clairement pas prête à mettre 400€ dans un lit et aujourd’hui je ne regrette absolument pas d’avoir écouté « la voix de la raison » pour au final opter pour ce lit, que je vous recommande d’ailleurs si vous êtes en train de constituer la chambre de votre petit bout. En plus, les tiroirs permettent de ranger les couvertures, draps housses et alèses et ça, c’est vraiment le bon plan !

Sommeil bébé

Après le lit, vient l’épineuse question du matelas. Mais lequel choisir parmi cette jungle de modèles quand on n’y connait rien ? Et puis on ne rigole pas avec le confort de bébé, alors autant prendre son temps avant de sortir la carte bancaire. Je n’ai pas trouvé mieux que de demander à ma collègue Jenny, qui m’a tout de suite aiguillée vers la marque Candide et particulièrement vers le modèle qu’elle-même avait choisi pour son petit garçon : le matelas évolutif tencel, qui a l’avantage de présenter une face 1er âge en mousse densité 16kg/m3 pour bébé jusqu’à 10 kg et une face 2ème âge en latex microperforé densité 65kg/m3 pour bébé au-dessus de 10 kg. Et puis ici dans le sud, on ne jure que par le Tencel en matière de literie, ce tissu respirant qui offre une sensation de fraîcheur en été et de chaleur en hiver. C’est sur le site Berceaumagique.com que je l’ai trouvé, sachant qu’il existe pour lit de 60 x 120 cm comme pour lit de 70 x 140 cm.

Sommeil bébé

Avec les problèmes de reflux qui nous ont pas mal perturbé le quotidien, j’ai toutefois préféré dans les premiers temps faire dormir Tom sur un matelas incliné et le modèle Morpho One Air+, toujours de chez Candide (marque française les amis !) s’est révélé bien utile chez nous. Son ergonomie est étudiée pour limiter la détresse respiratoire ainsi que les régurgitations, ce qui gênait justement mon tout-petit. Je me suis sentie en totale confiance en couchant Tom sur ce matelas, puisque côté sécurité, il dispose d’une sangle de maintien à fixer au-dessous du matelas ainsi qu’une ceinture ventrale auto-agrippante.

Sommeil bébé

Bien que celle-ci soit amovible, j’ai toujours utilisé la cale inclinée à 15°, car c’est justement ce qui m’a le plus attirée dans ce produit. Comme Tom souffrait d’œsophagite et avait donc mal au moment de la prise des biberons, nous avions carrément pris l’habitude avec son papa de le nourrir alors qu’il était allongé dessus. On n’a jamais su trop pourquoi, mais cela se passait mieux quand il était allongé (enfin légèrement incliné), plutôt que dans nos bras et donc installé davantage à la verticale.

Sommeil bébé

Cela fait seulement 15 jours que l’on a rangé ce petit matelas dans le placard, tout simplement parce que le reflux s’est éloigné grâce à un traitement et aussi parce qu’avec ses 6,5 kg, il est devenu impossible de bien fixer la ceinture ventrale nécessaire pour bien le maintenir sur le dos.

Sommeil bébé

Je vous conseille de jeter un œil à la vidéo réalisée par la marque pour vous rendre compte des particularités du modèle : sa sangle, sa ceinture ventrale, son creux au niveau de la tête, ses emplacements surélevés… Selon le gabarit de l’enfant, je pense qu’on peut bien l’utiliser jusqu’à ses 3-4 mois et bien qu’il s’agisse d’un investissement à court terme, j’ai vraiment pu constater la valeur ajoutée de ce type de matelas bien plus élaboré qu’un simple plan incliné. Pour un bébé souffrant de RGO, je le recommanderais cent fois !

Chauffer…Sommeil bébé

Chez nous (et c’est peut-être votre cas en maison), impossible de régler la température de chaque radiateur présent dans chaque pièce. Tout est en effet contrôlé par un thermostat présent au rez-de-chaussée et l’hiver arrivant, il a fallut effectuer quelques réglages plusieurs jours d’affilée afin d’obtenir une température idéale dans la chambre de Tom. C’était un peu la surprise chaque nuit d’ailleurs, mais aujourd’hui, nous sommes parvenus à stabiliser la température à 20 degrés, sachant qu’une fourchette allant de 18 à 20°C est conseillée dans la chambre des tout-petits. Pour nous indiquer la température, un drôle d’objet a récemment trouvé sa place sur les étagères… le thermomètre Gro-Egg, de la marque anglaise spécialisée dans les produits de sommeil pour bébé, The Gro Company.

Sommeil bébé

Le nom de ce thermomètre fait en effet référence à sa forme d’œuf, dont la couleur varie selon la température : jaune à la bonne température (entre 16 et 20°C), orange quand il fait chaud (entre 20 et 24°C), rouge quand il fait trop chaud (plus de 24°C) et bleu quand il fait trop froid (au-dessous de 16°C). En un clin d’œil, on repère donc facilement s’il faut ajuster le chauffage ou non, sachant que la température précise est tout de même indiquée de façon numérique.

Sommeil bébé

Et puis vous remarquerez que cet œuf design est surmonté d’un joli pingouin nommé Percy ! Impossible pour moi de ne pas craquer pour l’un des trois personnages proposés par la marque (il existe aussi le singe et la chouette), le comble de la mignonnerie en quelque sorte ! Du coup, vous l’aurez compris, ce thermomètre est bien plus que cela puisque fait également office de veilleuse dans la chambre de Tom, branchée sur secteur et ce H24. On pourrait croire que cet objet n’est qu’un simple gadget, mais de mon côté et avec la complexité de notre système de chauffage, un thermomètre était indispensable dans la chambre de Tom, alors autant qu’il soit joli et s’intègre bien à son petit univers ! J’aime sa douce lumière qui me permet de ne pas allumer la lumière quand je viens voir Tom la nuit et je ne me lasse pas de la bouille adorable du petit pingouin qui décore l’objet !

Préparer pour le dodo…Sommeil bébé

Impossible de parler de sommeil sans évoquer notre pyjama et notre gigoteuse préférées. C’est le modèle en taille 3 mois du pyjama molletonné de la marque Ma première valise que Tom a le plus porté ces temps-ci, bien qu’il soit devenu trop petit ces dernières semaines. Mais il l’aura quand même bien porté deux mois, de mi-octobre à mi-décembre et a été un précieux allié pour l’automne et le début de l’hiver.

Sommeil bébé

Que dire à part que j’ai vraiment apprécié faire porter à Tom ce pyjama, chaud grâce à son molleton, sans toutefois être trop épais. Difficile de bien prendre conscience de ce confort en photo, même si un zoom sur la matière permet tout de même de voir à quel point ce pyjama se distingue des autres. Pour la taille naissance et 1 mois, j’avais prévu une dizaine de pyjamas, mais je me suis rendu compte que je ne faisais porter à Tom que deux ou trois dont la qualité et la facilité d’ouverture me plaisaient. Du coup, pour la taille 3 mois , j’ai opté pour deux pyjamas, celui-ci et un autre Petit Bateau, que j’ai vraiment trouvé satisfaisants. Eh oui, au fil des semaines, on devient plus raisonnable et financièrement, je m’y retrouve totalement alors je ne saurais trop vous recommander que de vous rendre sur le site de Ma première valise pour vous faire une idée de leur gamme de pyjamas.

Sommeil bébé

Et qui dit dodo dit automatiquement… gigoteuse ! Là encore, j’avais prévu (enfin j’avais surtout craqué) pour plusieurs modèles de gigoteuses 0-6 mois avant la naissance de Tom, mais force est de constater que seule celle de la marque aden + anais a véritablement été utilisée. En clair, je l’adore, je ne lui vois aucun défaut et je la conseille à toutes mes copines futures et jeunes mamans ! Comme on peut le voir sur le site de la marque, les motifs sont vraiment craquants et existent en trois tailles (small 0-6 mois, medium 6-12 mois, large 12-18 mois). Il y a quelques semaines, je vous parlais des langes de la même marque et bien avec la gigoteuse, j’ai retrouvé l’aspect mousseline qui me fait tant les aimer ! L’encolure serre juste ce qu’il faut et surtout, la fermeture se présente sur le côté, ce qui est à mon sens beaucoup plus pratique qu’au centre et grâce à cela, j’arrive même à changer la couche de bébé la nuit sans qu’il ne se réveille. Pour l’automne-hiver, j’ai opté pour un modèle avec indice TOG de 2,5 et je ne regrette pas mon choix car Tom n’a ainsi ni trop chaud ni trop froid.

Apaiser…Sommeil bébé

Je vous parlais à l’instant du Gro-Egg… place maintenant à la présentation du Gro-Hush, qui est vraiment devenu un indispensable à la maison ! Comme l’ourson Whisbear, il s’agit d’un dispositif émetteur de bruits blancs, sachant qu’il est possible de choisir entre les battements de cœur, la pluie fine ou le bruit des vagues. Tous sont apaisants et se font entendre pendant 10 minutes une fois qu’on les déclenche. Il n’est pas possible de régler le niveau sonore, mais cela ne pose aucun problème, étant donné que le son est vraiment très léger (75 décibels), juste ce qu’il faut pour apaiser bébé.

Sommeil bébé

Grâce à sa bande élastique, il est possible d’y passer la main afin de présenter le dispositif – pourvu d’un coussinet moelleux – contre les tempes de bébé. La première fois que j’ai utilisé le Gro-Hush, j’ai justement eu affaire à un petit Tom qui ne voulait pas dormir… jusqu’à ce qu’il ferme les yeux au bout de quelques minutes, au son des battements de cœur. Je me suis dit que c’était miraculeux, et je me souviens avoir envoyé un texto à mon chéri qui disait « Le Gro-Hush ça marche trop biiiiiiien ! »

Sommeil bébé

Toutefois, je n’utilise quasiment jamais la bande élastique, puisque je préfère placer le Gro-Hush près de bébé et le laisser s’endormir en entendant les bruits blancs. Il existe des coussinets vendus séparément, dans le cas justement où on les utilise pour apaiser bébé.

Sommeil bébé

Je suis ultra conquise par ce produit, mais bien au-delà, je suis vraiment convaincue que les bruits blancs sont de précieux alliés pour emporter les bébés dans les bras de Morphée. Comme toutes les mamans, j’observe mon bébé tous les soirs au moment du coucher et j’ai bien pu me rendre compte que ces bruits avaient un don pour l’apaiser. Contrairement au smartphone, le Gro-Hush ne présente aucun risque car ne diffuse pas d’onde, alors si vous avez comme moi un bébé qui peine à trouver le sommeil, n’hésitez pas à vous procurer ce produit.

Mettre en place un rituel…Sommeil bébé

Après le biberon de 19h30 – 20h, j’ai pris pour habitude d’emmener Tom dans son lit afin de le préparer au coucher. Quand tout va bien, il s’endort à la fin du biberon et le mettre au lit est alors une partie de rigolade. Mais cela reste rare, et la plupart du temps, il est assez éveillé au moment où je le dépose dans son lit. Toutefois, quand il est trop agité, je sais désormais que cela ne sert à rien que je le couche car il risque de pleurer à chaque fois que je tourne les talons, et je préfère donc repousser l’heure du dodo à une demie heure ou une heure plus tard. Je le dépose alors dans son transat où je le berce… jusqu’à ce qu’il commence à se frotter les yeux ou à bailler. Saisir le bon moment pour l’emmener au lit, observer les signaux qui indiquent qu’il s’endormira facilement, tels sont d’abord mes premiers « trucs » pour que tout se passe bien.

Sommeil bébé

Même s’il est prêt à s’endormir, je reste toujours au moins une bonne dizaine de minutes près de lui pour le rassurer. S’il est encore un peu agité, d’une main, j’effectue des petits massages circulaires sur ses tempes, qui permettent d’apaiser les tensions. J’ai lu cela dans le livre 35 massages pour bébé, dont je vous ai déjà parlé ici. Et cela fonctionne bien, sachant que mon autre main est en général placée sur son ventre afin de créer une sorte de poids qui le rassure. Je peux aussi réunir ses mains en les plaquant sur son ventre, car cela permet souvent de le calmer. Une fois que je le sens calme, j’allume notre veilleuse fétiche, la Tweesty de Babymoov, qui émet aussi le son de plusieurs berceuses et peut revêtir 7 couleurs différentes en tournant la base… d’où le nom de « tweesty ». Alors que j’étais enceinte, j’avais complètement craqué pour le look trop mignon de cette veilleuse. J’aime jouer avec les couleurs et varier les berceuses… pour Tom, mais surtout pour moi, car il faut dire qu’on se lasse vite de ces rengaines ! Sa poignée lui permet de tenir aux barreaux du lit et plus tard, celle-ci est aussi prévue pour que l’enfant puisse l’emporter. Pas mal non ? Pour vous la procurer, je vous conseille le site Bebitus, boutique en ligne qui propose de grandes marques de la puériculture (Beaba, Babymoov, Bébé confort, Philips Avent…) avec des prix souvent bien plus intéressants qu’ailleurs.

Sommeil bébé

J’espère que ce looong article lié au sommeil de bébé vous aura été utile, que vous cherchiez des infos pour équiper la future chambre de bébé ou bien que vous soyez en quête de conseils pour faciliter ce moment. Pour moi aussi c’est encore parfois la galère, mais maintenant que j’ai repris le travail, l’heure du coucher est un temps que j’adore partager avec mon fils. Et puis la sensation d’endormir son enfant sans heurt reste un vrai bonheur de maman… pas vrai ?

3 thoughts on “Bonne nuit mon tout-petit

  1. De très beaux conseils à appliquer lors de décoration d’une chambre de bébé. Un complément intéressant à mon article à ce sujet. Jettes-y un oeil quand tu as le temps….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *