Opération grand tri

Mes amis le savent et en rigolent, mon chéri beaucoup moins… j’ai la fâcheuse tendance à accumuler beaucoup de bazar, mais malheureusement pour lui, je n’aime pas jeter et ai horreur de ranger. Enfin… ma façon à moi de ranger (tout empiler/ tout mettre dans un coin / tout placer dans un sac) ne correspond pas à la norme. Mon dieu, je n’aime pas cet adjectif mais oui, je ne peux pas le nier, je fais partie des bordéliques (vous voyez, j’ai du mal à l’écrire…), personnes les plus créatives si l’on en croit une récente étude (il faut bien que j’y voie un côté positif). Alors ce n’est certes pas visible sur les photos de mon feed Instagram, où rien ne dépasse et où tout semble bien aligné car je fais des efforts vous imaginez bien, mais l’état des lieux de mes placards et tiroirs ne fait aucun doute sur ma véritable nature…

Livre rangements

Avec l’arrivée d’un enfant, parce que le désordre est une cause de dispute qui revient souvent et enfin parce que j’aimerais que chaque recoin de ma maison ressemble à l’idéal que je m’en fais, j’ai décidé d’opérer un grand tri ! Et quoi de mieux que la parenthèse que constitue le congé maternité pour faire le vide et surtout adopter de nouvelles habitudes au quotidien ?

Pour accomplir cette grande tâche et parce que j’avais vraiment besoin d’une méthode pour y parvenir, j’ai, comme souvent, fait confiance à deux livres parus aux Éditions First, mettant tous les deux en lumière des conseils pratiques et un programme pour désencombrer son environnement. C’est durant mon séjour à la maternité que je me suis penchée sur ces deux ouvrages et c’est seulement aujourd’hui que je trouve le temps de vous en parler et vous les recommande chaudement si vous vous reconnaissez dans les lignes que vous venez de lire.

Manifeste pour une maison rangée, d’Anne-Solange TardyLivre rangements

Parce que je suis lectrice de son blog Cachemire & Soie depuis ses débuts (autrement dit, depuis l’essor de la blogosphère) et parce que j’adore sa plume, je savais que je trouverais dans son dernier livre de précieux conseils pour m’aider dans mon projet de grand tri. Avec son sous-titre prometteur « Confessions d’une bordélique repentie », Anne-Solange Tardy entend nous prouver que l’on peut sortir de l’enfer du bordel car si elle, « la personne la moins organisée que l’on puisse imaginer » a réussi, tout le monde peut le faire ! Prometteur, je vous dis…

Livre rangements

Dès le début, j’ai été happée par son écriture dont chaque mot réussi à retranscrire ce que je ressens vis-à-vis du rangement, entre mon idéal et la réalité. L’auteur nous guide, nous fait entendre sa voix, ses expériences personnelles (ce qui nous réconforte grandement car elle se considère, faut-il le rappeler, comme une ex bordélique) et peu à peu, se dessine un programme ayant pour but de faire le grand tri. Et sans vous révéler le contenu de l’ouvrage, je peux simplement dire que cela passe par une visualisation de son intérieur idéal et une mise en pratique méthodique. Plus qu’un manifeste pour ranger, ce livre est un petit bijou de lecture et une véritable mine de conseils pour simplifier son intérieur.

4 semaines pour faire le tri, d’Astrid EulalieLivre rangements

A la différence du premier livre, celui-ci est un véritable carnet à annoter selon une méthode de coaching assez simple et répétitive. A travers ses pages, nous sommes sans cesse interrogés sur nos habitudes, nos projets face à cette entreprise de grand tri, sachant que ce dernier ne se résume pas simplement au rangement du désordre de la maison, mais aussi à celui, plus général, de tout ce qui nous pollue (alimentation, écrans, argent, rapport aux objets etc.).  Tests, questions relatives à l’observation de chaque pièce de notre maison, état des lieux, exercices de visualisation puis défis pratiques… La méthode proposée par l’auteur est judicieuse car se déroule tout en douceur, le but étant d’y aller petit à petit dans le désencombrement de son quotidien. C’est ludique, on se prend au jeu en noircissant les lignes à compléter et on suit le programme proposé par l’auteur. Mention spéciale pour les « challenges minute » qui m’ont véritablement aidée à ré-organiser mes tiroirs de produits de beauté, l’armoire à pharmacie, ma boîte à bijoux, le placard à chaussures ! Je l’indiquais plus haut, ce livre ne s’arrête pas au rangement de la maison mais propose également un travail de « detoxification » du quotidien, cela passant par l’alimentation et l’omniprésence de la vie numérique, sujet auquel l’accro aux réseaux sociaux ne peut  rester indifférente.

Livre rangements

Selon moi, ce livre réussit parfaitement sa mission car me booste en me donnant toutes les clés pour ouvrir les yeux et voir ce que je refuse de voir en temps normal. En revanche, je pense tout de même qu’il est nécessaire d’adapter quelque peu la méthode pour qu’elle ne soit pas trop radicale, et le grand tri de la penderie reste LE sujet épineux. Même si j’ai déjà entamé un vide de ce côté-là en me séparant d’un certain nombre d’affaires, je sais très bien que je ne suis pas allée jusqu’au bout de la méthode, mais j’en ai conscience et c’est le plus important. J’y reviendrai plus tard.

Si vous êtes comme moi, allez j’ose le dire, bordélique et que vous souhaitez changer cela, alors je vous conseille vraiment de vous procure ces deux livres. En soit, ranger est facile, mais le plus dur est d’acquérir des réflexes qui ne sont pas nôtres pour les intégrer sur le long terme.

3 comments Add yours
  1. D’après ce que tu écris, ces livres ont l’air de ressembler à la méthode de Marie Kondo, une Japonaise qui a écrit plusieurs ouvrages sur le rangement. Merci pour ces références que je ne connaissais pas et courage pour finir ta penderie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *