Langes addict

Dès mon deuxième mois de grossesse, avant même d’avoir acheté l’équipement nécessaire, mon doigt avait déjà ripé sur les sites de puériculture et validé la commande de lots de maxi langes. À l’époque, je ne savais pas encore précisément l’utilisation que j’en ferais, mais on m’avait dit qu’il fallait absolument en avoir et je ne m’étais ainsi pas fait prier. Et dans ce domaine, c’est la marque aden + anais qui est la plus connue, tout simplement parce qu’elle propose les motifs les plus beaux associés à un choix de matières pleines de douceur, parfaites pour les bébés.

Langes Aden + Anaïs

A l’heure qu’il est, j’ai même développé une sorte de « collectionnite aigüe » puisque je ne compte même plus le nombre de langes que je possède. Tout ce que je peux vous dire, c’est que le tiroir déborde… Mais bon, en réalité, je n’ai pas trop de scrupules, car vu l’utilisation massive que j’en fais et le nombre de fois où je les passe à la machine, je peux vous assurer qu’il vaut mieux avoir du stock ! Justement, j’ai choisi de vous en dire plus sur les multiples façons d’utiliser cet indispensable qu’est le lange…

Un indispensable multi-fonctions

Langes Aden + Anaïs

C’est à la maternité que je me suis véritablement rendu compte de l’utilité du lange, souvent d’ailleurs recommandé dans la « checklist » de la valise du séjour. J’en avais pris 2-3 avec moi, mais en réalité, j’ai emprunté ceux de l’hôpital pour parer aux différents besoins. J’ai ainsi gardé l’habitude de recouvrir le matelas à langer avec un lange, pas forcément maxi format dans ce cas, d’où la nécessité d’en posséder un certain nombre vu la vitesse avec lesquels ils se salissent.

Langes Aden + Anaïs

Mais pour moi, la principale utilisation des langes reste l’emmaillotage. Leur maxi format est propice à cette pratique et chaque lot de lange aden + anais est d’ailleurs fourni avec une notice explicative agrémentée de schémas pour bien effectuer le pliage de ce cocon. Pour ma part, j’ai pris l’habitude d’emmailloter Tom avec un lange après le bain, jamais sans trop serrer, afin de réaliser ses soins du visage, avant de passer à la tenue du jour.

Enfin à l’extérieur, les langes (j’en ai toujours au moins un à disposition dans mon sac à langer) m’ont pas mal servi ces derniers temps pour que Tom n’ait pas le soleil dans les yeux, en recouvrant le cosy à la manière d’une couverture légère. Je sais d’ailleurs que cette pratique est décriée sur les réseaux sociaux mais si le lange ne recouvre pas totalement l’ouverture de la coque, il n’y a aucun risque de créer un « effet de serre » !

Enfin on peut aussi les utiliser comme bavoir d’épaule et voile d’allaitement, mais je ne peux pas trop m’étaler sur ces possibilités vu que ce n’est pas le cas pour moi.

Une coquetterie de maman…

Langes Aden + Anaïs

Baleines, étoiles, personnages de Disney (oui, oui, cette collab’ est CA-NON!) et dernièrement zèbres et girafes… autant de motifs que l’on retrouve sur les langes aden + anais et qui font littéralement chavirer le cœur des mamans. A savoir qu’il existe plusieurs formats (70 x 70 cm ou 120 x 120 cm) et qu’ils peuvent être achetés à l’unité ou bien en lots. Je l’indiquais plus haut, j’ai déjà un bon stock de langes à la maison et, pourtant, j’essaie de me contrôler ! Mais je crois que l’on est toutes pareilles non ? Acheter le cosy, le siège-auto, le mouche-bébé, les couches et le lait infantile représente pour moi le degré zéro du kif alors quand j’achète un nouveau lange (ou un lot, kif absolu), je dois bien avouer que c’est à moi que je fais plaisir avant tout.

… et le plein de douceur pour bébé

Langes Aden + Anaïs

Ce que j’aime avec les langes de cette marque et ce qui fait leur particularité d’ailleurs, est lié au fait qu’ils deviennent de plus en plus doux au fil des lavages. Incroyable mais vrai, grâce à leur composition en mousseline de coton ou en viscose de bambou ! Et en parlant de lavage, c’est assez miraculeux mais ils sèchent très vite à la sortie de la machine et n’ont ainsi même pas besoin de passer par la case sèche-linge. Leur repassage n’est d’ailleurs pas conseillé, et c’est tant mieux ! Clairement, je pense que les langes de cette marque se distinguent des autres de par leur qualité. Ils sont certes plus chers à l’achat mais ont pour réputation de bien durer dans le temps alors j’avoue que cela incite à mettre le prix.

Langes Aden + Anaïs

Et ce n’est pas pour rien si de nombreux enfants adoptent les langes comme véritables doudous (mieux vaut alors privilégier le format 70 x 70 cm). Pour que Tom soit rassuré dans le berceau au moment de dormir, la sage-femme m’avait conseillé de poser près de lui un foulard que j’aurais porté, imprégné de mon odeur. Et quoi de mieux qu’un lange aussi léger pour faire office de foulard ? Cette technique n’est pas miraculeuse, mais j’aime assez l’idée que bébé ait un doudou-lange lui rappelant mon parfum, même si je ne lui laisse jamais trop longtemps, de peur qu’il s’enroule la tête ou qu’il s’étouffe avec (#mamanstressee).

Et vous, vous retrouvez-vous dans les différentes manières d’utiliser un lange dont je viens de parler ? Etes-vous aussi « addict » que moi ? Si, oui, formons un club !

Lot de trois langes motifs Sahara – aden + anais – 52€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *