Le temps des couches culottes

Je ne l’apprends à personne, la propreté est un des grands sujets de la petite enfance. Il n’y a de notre côté aucun stress, aucune urgence mais tout comme la nounou qui garde notre bébé, nous avons vu plusieurs signaux nous indiquant que l’on pouvait commencer à proposer le pot à notre fils. Jusque là, nous utilisions encore des couches classiques, pas forcément pratiques pour l’accomplissement de cette étape. Alors en attendant le port des véritables « culottes d’apprentissage » comme on les appelle, nous avons tout simplement décidé d’opter pour les couches-culottes en nous réabonnant pour 3 mois chez LILLYDOO.

Couches culottes Lillydoo

C’est justement de ces couches-culottes dont je tiens à vous parler. Si cette marque a été une des premières utilisées, j’ai toutefois pu en tester d’autres au fil des mois mais leur qualité & leur douceur incomparable me fait désormais y revenir. Je vous en dis plus.

De la douceur…
Couches culottes Lillydoo

C’est in-dé-niable ! Quelle douceur ! Les couches-culottes LILLYDOO (ainsi que les couches classiques) se démarquent véritablement par cette caractéristique. Elles sont donc à la fois agréables au niveau de la taille élastiquée, mais aussi au niveau des fesses. J’ai bien pu remarquer la différence avec d’autres modèles de marques différentes. C’est bien simple : la ceinture est tellement douce qu’on dirait du tissu !

En plus de cela, elles s’avèrent fines donc ne constituent en rien une gêne pour bouger. Et pour bouger, notre petit Tom de 21 mois bouge ! Souples, confortables… mais aussi absorbantes : le trio gagnant pas vrai ?

Couches culottes Lillydoo

Au-delà de cela, les couches LILLYDOO sont connues pour faire partie des plus « clean » du marché. Et parmi toutes les nouvelles marques qui se sont lancées ces dernières années, il s’agit de la seule à proposer des couches-culottes. Elles ne contiennent ni parfum, ni lotion, ni perturbateurs endocriniens. Elles sont vegans, fabriquées en Europe et certifiées par des organismes indépendants. En un mot ? Elles rassurent !

L’abonnement
Couches culottes Lillydoo

Pour l’instant, ces couches-culottes sont disponible seulement par abonnement sur le site web de LILLYDOO. Il est possible de déterminer la date de la livraison, on choisit le(s) motif(s) de son choix (j’aime tellement le « Little Sailor »), on définit l’intervalle entre chaque livraison selon le nombre de couches utilisées par jour et on passe la commande. A tout moment, on peut suspendre temporairement ou définitivement l’abonnement. Il est même possible de reculer la prochaine livraison sans frais en plus. Et parce que les couches peuvent vite devenir trop petites, les colis incluent une étiquette retour qui permet de les renvoyer facilement.

Pour vous donner une idée des tarifs des couches-culottes, pour 6 paquets de 21 couches chacun – soit 126 couches au total – le tarif est de 54€. Ce prix correspond à un mois de couches (à raison de 4 couches par jour). Dans tous les cas et quelle que soit la marque, les couches-culottes sont souvent vendues plus chères que les couches classiques !

Le crash-test
Couches culottes Lillydoo

C’est la taille 5 que j’ai choisie et je ne regrette pas : elle correspond pile à sa taille tout en étant simple à enfiler et à baisser au moment de l’asseoir sur le pot. Comme tous les modèles de couches-culottes, elles se déchirent sur les côtés pour pouvoir être retirées plus facilement.

Couches culottes Lillydoo

Aucun souci d’absorption à déclarer en un mois d’utilisation et une qualité qui nous permet d’entrer sereinement dans cette grande phase que constitue l’apprentissage de la propreté ! Si vous recherchez vous aussi des modèles de couches-culottes pour votre enfant – bien plus clean que celles des distributeurs – je vous les conseille vivement !

Fauteuil pot Babybjörn

Pour finir sur ce premier article dédié à la propreté (et pas le dernier) c’est du pot dont je voulais vous parler ! Après avoir vu la chronique « Pour l’aider à tomber la couche » de Marie Perarnau dans La Maison des Maternelles, j’ai porté mon dévolu sur le pot fauteuil de chez Babybjörn. Moi qui voulais absolument un modèle dont on puisse retirer le pot intérieur pour le vider et le nettoyer, je n’ai pas cherché plus loin ! A l’usage, il s’avère effectivement très facile à nettoyer car aucune saleté ne vient se nicher dans un recoin.

Fauteuil pot Babybjörn

Avec sa forme de fauteuil, il permet à Tom d’être bien stable grâce à son petit dossier et ses petits accoudoirs. La base est antidérapante (en caoutchouc) en plus ! Il est un peu plus cher que les autres (31,90€ sur le site de la marque) mais pas non plus excessif : le prix du confort ! Il existe en plein de coloris (turquoise, rose, violet, vert, gris…). La marque propose aussi un pot plus classique.

Fauteuil pot Babybjörn

Pour l’instant, le passage au pot se passe déroule tout en douceur : nous lui proposons, la nounou aussi. On m’a toujours dit que la période estivale était l’idéale pour cette étape, alors gageons que cela continue à bien se passer. N’hésitez pas à me faire part de votre expérience en la matière !

6 thoughts on “Le temps des couches culottes

  1. Elles ont été épinglées et pas en bien dans l’enquête sur les couches de 60 millions les Lillydoo… pour résidus de pesticides les plus élevés du test oO
    De coup j’ai arrêté l’abonnement et ça tombait bien, j’avais 1 mois d’avance de couches au bout de même pas 4 mois! Et pas de crèche hein, et je ne suis pas crasseuse non plus. Maintenant je prends en magasin bio et c’est bien plus facile à gérer! Là aussi j’ai la version culotte (j’ai un petit gigoteur de 14 mois maintenant). Mon seul regret c’est leurs matelas à langer qui sont tops (pas de toucher plastique) mais bon vu que mini monsieur ne supporte plus d’être changé allongé ce n’est plus très grave ^^

    1. J’ai également été surpris des résultats des tests de 60 millions de consommateurs… après c’est compliqué d’y voir clair ; l’échantillon était il mauvais par exemple ?? Alors que Pampers à eu de bons retours, c’est à n’y rien comprendre. Mais faisons confiance aux entreprises qui ont une vrai démarche environnementale 🙂
      Sinon de notre côté on fait confiance aux couches lavable Bambino Mio mais aussi aux couches jetables Tidoo, c’est (presque) parfait 😉

  2. Mon fils commence tout doucement à s’intéresser au pot. Question: ton fils met également les couches culottes la nuit? Pas de débordement au réveil ? En terme de budget, ça va vite, je trouve…

    1. Coucou !
      Il en met également la nuit et je n’ai eu qu’un débordement la nuit, depuis l’écriture de l’article !
      C’est plus cher en effet mais tellement plus pratique pour l’apprentissage du pot 🙂
      Merci pour ton commentaire en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *